News & Resources

Mise à jour de l’étude sur les escales des porte-conteneurs pour le Terminal 2 à Roberts Bank

février 8, 2022 4:31 pm

Dans le cadre de la demande de renseignements de 2020 présentée par le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, on a demandé à l’Administration portuaire Vancouver-Fraser de confirmer les prévisions concernant le trafic des porte-conteneurs ainsi que la composition des navires plus anciens et plus récents qui devraient arriver au terminal si le projet du Terminal 2 à Roberts Bank est approuvé.

En guise de réponse, l’Administration portuaire a demandé à Mercator International de mettre à jour son étude de 2018, qui comprenait l’examen des développements récents dans l’industrie du transport maritime et la mise à jour de ses prévisions concernant le nombre, la taille et l’âge des porte-conteneurs devant faire escale au port de Vancouver jusqu’en 2045. Pour produire le rapport de 2021, Mercator a analysé deux scénarios principaux : un scénario où le projet du Terminal 2 à Roberts Bank est réalisé et un scénario où il ne l’est pas.

Mercator a également effectué des analyses supplémentaires, comme la prévision des escales des porte-conteneurs dans la région du Nord-Ouest du Pacifique, afin de mieux comprendre comment les nouvelles tendances de l’industrie influeront sur le trafic maritime futur au port de Vancouver. L’entreprise a également examiné différents scénarios ayant une incidence sur le trafic des porte-conteneurs dans le port de Vancouver de 2030 à 2045 afin de prévoir un éventail possible du nombre de navires et des tailles qui leur sont associées.

Résultats de la mise à jour de l’étude de 2021 sur les escales des porte-conteneurs

Mercator a présenté les principales constatations et conclusions suivantes au sujet de l’industrie des porte-conteneurs, du nombre de navires à venir et de la taille correspondante des navires :

  • Le nombre total de porte-conteneurs devant faire escale au port de Vancouver demeurera inchangé avec ou sans le Terminal 2 à Roberts Bank. En effet, les transporteurs maritimes répondront à la demande accrue, si le projet est réalisé, en utilisant des navires plus grands en moyenne dans les services existants au lieu d’en ajouter de nouveaux.
  • À l’heure actuelle, environ six porte-conteneurs par semaine font escale à Roberts Bank (terminal Deltaport). Selon le scénario le plus réaliste pour 2045, sept porte-conteneurs devraient faire escale chaque semaine à Roberts Bank (comprend Deltaport et le Terminal 2 à Roberts Bank).
  • Si le Terminal 2 à Roberts Bank n’est pas construit, le manque de capacité de conteneurs devrait entraîner une augmentation des coûts pour les consommateurs et les entreprises, des retards dans le transport des marchandises et des perturbations de l’accès aux marchés étrangers qui sont essentiels aux petites et moyennes entreprises canadiennes.
Légende : Bien que le nombre d’escales des navires au port de Vancouver demeurera inchangé si le projet se concrétise, la taille des navires, en moyenne, augmentera légèrement. La quantité de marchandises chargées et déchargées à Vancouver augmentera également.

Légende : Bien que le nombre d’escales des navires au port de Vancouver demeurera inchangé si le projet se concrétise, la taille des navires, en moyenne, augmentera légèrement. La quantité de marchandises chargées et déchargées à Vancouver augmentera également.

RECEVEZ DES MISES À JOUR SUR LE PROJET
Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour par courriel sur le projet du Terminal 2 à Roberts Bank.
En fournissant votre nom et votre adresse de courriel, vous consentez à recevoir de la correspondance par courriel de l’Administration portuaire Vancouver-Fraser concernant le projet du Terminal 2 à Roberts Bank. Vous pouvez retirer votre consentement en tout temps en cliquant sur le lien « se désabonner » dans les messages à venir ou en envoyant un courriel à l’Administration portuaire Vancouver-Fraser.