Fort de décennies d’études accessibles au sujet de Roberts Bank, nous avons entamé un programme d’études environnementales en 2011 axé sur des espèces clés comme le saumon, les oiseaux côtiers, les épaulards résidant au sud, et le crabe de Dungeness ainsi que sur des domaines importants comme la qualité de l’air et la santé humaine. Ces travaux ont servi à éclairer notre étude d’impact environnemental, un document qui résume non seulement notre évaluation d’éventuelles incidences environnementales, économiques, sociales, patrimoniales et sanitaires qui pourraient découler du projet, mais également nos mesures d’atténuation.

À tous les stades du processus d’évaluation environnementale, nous avons trouvé des façons d’étoffer et d’améliorer nos mesures afin d’éviter ou de réduire les effets du projet, en intégrant le savoir et les intérêts autochtones, du savoir-faire technique et l’apport des organismes gouvernementaux. Par exemple, en 2012 et en 2013, nous avons mis sur pied quatre groupes consultatifs techniques, composés d’experts techniques et scientifiques internationaux ayant des connaissances spécialisés provenant d’organismes de réglementation, d’établissements universitaires, d’organismes non gouvernementaux et de cabinets d’experts-conseils. Les groupes avaient pour objet d’améliorer la pertinence, la qualité, la rigueur et l’exhaustivité des études et des informations soumises dans le cadre de l’étude d’impact environnemental. Les experts ont passé en revue les informations existantes et les plans de travail relatifs aux études sur le terrain, ont cerné les besoins prioritaires en matière d’information et les méthodes appropriées d’évaluation des impacts, en plus de formuler des recommandations auprès de l’autorité portuaire.

Il nous tarde de poursuivre notre collaboration avec les groupes autochtones, les organismes de réglementation et d’autres intervenants afin de peaufiner nos mesures d’atténuation, nos efforts compensatoires et notre programme de suivi en vue d’assurer la productivité continue à Roberts Bank pendant des générations à venir.

Études sur le terrain

RECEVEZ DES MISES À JOUR SUR LE PROJET
Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour par courriel sur le projet du Terminal 2 à Roberts Bank.
En fournissant votre nom et votre adresse de courriel, vous consentez à recevoir de la correspondance par courriel de l’Administration portuaire Vancouver-Fraser concernant le projet du Terminal 2 à Roberts Bank. Vous pouvez retirer votre consentement en tout temps en cliquant sur le lien « se désabonner » dans les messages à venir ou en envoyant un courriel à l’Administration portuaire Vancouver-Fraser.